Humeur

Grusaren_AttrapTemps

Grusaren et AttrapTemps, un partenariat tout en puissance !

Posté par + | Événementiel, Humeur | Aucun commentaire

La Coupe de France de Rame Traditionnelle s’est déroulée ce week end à Gruissan. Le club local Grusaren s’est une nouvelle fois fait remarquer par ses très bons résultats : 2 petites finales chez les hommes et les mixtes, et 1 finale pour les filles !

Combativité, respect et convivialité sont les valeurs qui ont marqué ces 2 jours. Des valeurs partagées par l’agence de communication AttrapTemps, nouveau partenaire du club !

C’est avec une grande admiration que nous félicitons tous les participants, et une grande fierté que nos couleurs soient portées par l’équipe de Grusaren !

Des vacances, pour visiter les grands espaces…

Posté par + | AttrapTemps, Humeur | Aucun commentaire

AttrapTemps profite d'une faille temporelle pour aller visiter d'autres galaxies…. Après une saison riche, l'équipage du vaisseau AttrapTemps, ses pilotes et son équipage, filent à la vitesse de la lumière vers des planètes plus proches du soleil.

Retour prévu sur terre, à Tecnosud le 20 août à 09h00. Bonnes vacances à tous !

Vacances inter-galactiques

Meilleurs Vœux 2012

Posté par + | AttrapTemps, Humeur, Média sociaux, Web | Aucun commentaire

Une nouvelle année commence… Pour cet événement c'est l'ensemble de l'équipe d'AttrapTemps qui s'unit pour vous souhaiter ses meilleurs voeux !
2012 est synonyme pour nous de nouveaux défis à relever, mais tout cela n'est possible que si vous avez vous-même de nouveaux projets à réaliser et de nouveaux objectifs à atteindre.

Mais en attendant, et parce qu'il faut aussi savoir prendre le temps de respirer, AttrapTemps vous offre un moment de détente. Découvrez ce que nous vous avons concocté sur notre page Facebook.

Découvrez notre page Facebook et notre jeu flash

Bienvenue à Sacha

Posté par + | AttrapTemps, Humeur | Aucun commentaire

faire_part_sacha

 

C’est avec un peu de retard mais beaucoup de joie que tous les AttrapTemps félicitent leur collègue, et néanmoins ami, Laurent, ainsi que sa compagne Alice pour la superbe création en 3D qu’ils ont menèe à bien.

Sacha, car tel est son nom, foule désormais notre belle planète entouré de tout l’amour de ses parents. Nous leur souhaitons tout le bonheur du monde pour aujourd’hui comme pour demain (tiens on pourrait en faire une chanson…). Longue vie à Sacha !

Vers un " éco-graphisme " auto-proclamé ?

Posté par + | Humeur | Aucun commentaire

À force d’être dans l’air du temps, le Rubicon est vite franchi… et nous voilà à créer un néologisme au sens douteux pour justifier une parodie d’engagement. Tout doit être propre, vert et durable. Soyons des " éco-graphistes " !

Lequel d’entre nous n’a pas rêvé de s’auto-proclamer graphiste labellisé Développement Durable pour faire la différence et remporter de nouveaux marchés ?
C’est tentant, mais ce serait une ineptie. Il n’y a pas " d’éco-graphistes ". Nulle part. N’en achetez pas, c’est du toc !

Tentante ineptie donc. Car c’est le geste qui se doit d’évoluer, le comportement qui doit changer. Le graphiste reste dans l’immatériel, il agence, valorise, équilibre mais, in fine, son travail n’influence en rien l’avenir de notre maison Terre. Ce sont les supports recevant son travail, les stratégies de diffusion choisies qui feront de ses heures de travail des outils éco-conçus ou non.

Pour être efficace et pertinent dans ses engagements, le graphiste doit transcender sa fonction en participant à une politique de développement réfléchie et transversale. Il doit intégrer une équipe ayant clairement ciblé ses objectifs pour une production durable.

Peut-être est-ce la première leçon : ce qui est durable est collectif.

Tout est dit (Mitchell).

Le poids des mots

Posté par + | Humeur | Aucun commentaire

L’image plus forte que le texte ? C’est ce qu’on voulu nous faire croire certains médias. Rarement pourtant l’image se suffit à elle-même.

Il est nécessaire de l’ancrer dans un contexte, une réalité. Le rédactionnel en communication est trop souvent le parent pauvre, le délaissé, la ligne du budget que l’on fait sauter « parce que ma secrétaire ne fait pas de fautes alors ça ira ».

Mais si le rédactionnel publicitaire consistait seulement à « ne pas faire de fautes », de nombreuses agences de communication auraient investi dans un Robert en deux volumes plutôt que dans un rédacteur. L’écrit, dans le domaine de la communication, englobe la rédaction de contenus « longs » (plaquette, sites web) et plus courts : accroches, base lines, noms de produits, descriptifs, etc.
Ne payez pas le texte au kilo La bonne longueur des jambes, c’est quand on touche par terre (Coluche me semble-t-il). De la même manière, la longueur d’un texte est idéale lorsque tout est dit. Rien de plus. Rien de moins. Inutile de délayer et d’ennuyer le lecteur. Au pays de l’Académie française, un Victor Hugo sommeille en chacun de nous, habitués que nous sommes dès le collège à gratter des copies (« vous m’écrirez six pages sur ce sujet pour la semaine prochaine »… comme si la pensée se mesurait au mètre).
Si l’on met de côté les magazines et les journaux, deux cas bien particuliers en matière de texte, le document de communication s’adapte au rédactionnel. Vous avez donc tout intérêt à choisir, réfléchir et écrire vos textes le plus en amont possible. De cette manière, l’infographiste a toutes les cartes en main au moment de composer son document. « Entre mer et montagne, la Farigoule, village typique du pays catalan vous accueillera dans un nid de verdure… », « Une équipe de professionnels, dynamique pour vous servir »…
Soyez  exigeants , n’acceptez pas les phrases cliché… À quoi bon communiquer si l’on ne raconte rien ?
Nous sommes là pour vous permettre de vous démarquer, vous différencier, avec vos atouts.